« Aider les personnes dans le besoin, c’est permis! »

18 mars 2020

Le coronavirus est la cause de bien de turbulences. Des mesures strictes, conséquentes et radicales doivent être prises. Nous voyons des images déstabilisantes. Notre vie fait l’objet de limitations croissantes. Personne n’y échappe.

Notre mission au Sénégal n’y échappe pas davantage. Notre première priorité est la santé des gens là-bas. Nous faisons tout ce qui est possible pour protéger celle des nos patients et de nos volontaires. Nous consacrons des soins particuliers lors de la convalescence des patients.

Nous devons revoir les programmes et limiter le nombre de volontaires à bord de notre navire-hôpital. Les limitations imposées aux voyages rendent les choses encore plus difficiles. Une cellule de crise travaille nuit et jour pour prendre les dispositions les plus adaptées.

Cela demande le soutien de chacun. Là-bas et ici!
Tous ensemble unis et solidaires. Là-bas et ici!
Confiner, sans créer d’isolement social. Là-bas et ici!
Aider les gens dans le besoin. Là-bas et ici!
Nous voyons des réactions qui réchauffent le cœur. Là-bas et ici!
Nous nous en sortirons ensemble. Là-bas et ici!

Nous continuons à aider les plus démunis d’Afrique. Car chaque personne compte. Dans ces temps incertains, nous avons plus que jamais besoin de votre soutien. Comme notre premier-ministre, Sophie Wilmès, l’a clairement laissé entendre :  « il est permis d’aider les personnes dans le besoin! »

Pouvons-nous donc compter sur un renforcement de votre soutien?

Avec toute ma reconnaissance,

Bert van Dijk
Bénévole et président

PS: Nous continuons à croire pleinement dans l’aide médicale au plus démunis et à l’amélioration des soins de santé locaux en Afrique. Ce qui nous y pousse, c’est l’énormité des besoins, l’engagement de nos volontaires et votre soutien.