Ruth et Marina, amies pour la vie

Au département chirurgie plastique, c’est le premier jour de screening pour des patients et les gens attendent anxieusement leur examen par le Dr. Tertius Venter et son équipe. Ils ont la lourde responsabilité de décider qui peut ou non être traité sur le navire, car les places sont limitées.

Ruth, 5 ans, était âgée d’environ 1 an lorsqu’une casserole entière de soupe chaude s’est renversée sur elle. Ses parents étaient désespérés et n’avaient pas les moyens pour payer les soins nécessaires. Les brûlures graves entraînent la formation de cicatrices déformantes importantes résultant de la rétraction et du durcissement de la peau (contracture). En conséquence, Ruth n’était plus capable de lever un de ses bras au-dessus de sa tête. « Les gens ont pitié d’elle ! » déclarait sa maman. « Elle ne sourit et ne mange plus. Elle reste toujours assise dans un coin, le regard triste. »

Marina, elle aussi âgée de 5 ans, a pour sa part reçu une casserole de jus de fruit bouilli sur elle quand elle avait 1 an. Sa maman était pressée et avait laissé sans surveillance la casserole chaude pendant un instant. Marina avait été brûlée sur tout le corps et son papa a bien cru perdre sa fille ce jour-là.

Les deux fillettes entrent en ligne de compte pour une opération à bord de l’Africa Mercy. Si le traitement est une réussite, leur vie s’en trouvera drastiquement changée. Et, au-delà de ça, également celle de leur famille.

Marina et Ruth arrivent ensemble au port, accompagnées de leur mère et de… leur poupée préférée. Elles ne se rendent pas encore bien compte de tout ce qui les attend : une opération, quelques semaines d’immobilisation par attelles et, ensuite, des mois de physiothérapie. Le processus sera long et pénible mais elles l’entament en tant que meilleures amies au monde.

Ruth est la première à être opérée, rapidement suivie par Marina. Même si les blessures sont comparables, un patient n’est jamais l’autre. Si l’opération de Ruth se déroule sans problème, Marina se réveille complètement désorientée et confuse. En larmes, elle hurle pour voir son papa. Après pas mal de temps et l’administration de quelques médicaments, Marina est enfin apaisée.

Les membres de Ruth et Marina sont immobilisés par des attelles plâtrées pour limiter autant que possible leurs mouvements et accélérer ainsi le processus de guérison. Suit un long et difficile processus de revalidation pour les deux petites amies. L’équipe de physiothérapeutes met évidemment tout en œuvre pour aborder cela comme un jeu amusant, accompagné de chants et de danses.

Après quatre semaines, les fillettes sont suffisamment guéries pour pouvoir rentrer à la maison. Mais elles ne sont absolument pas impatientes de quitter le navire. Se reverront-elles ? Pourront-elles rester amies ? Ne vous inquiétez pas. Chez Mercy Ships, nous sommes certains qu’elles resteront les meilleures amies pour la vie !!!